Coup de chaud ★★★★

Voilà un film français passé inaperçu, plombé d’avance par sa date de sortie au milieu de l’été 2015. Pourtant « Coup de chaud » a de quoi séduire.

On est dans un petit village du Lot-et-Garonne écrasé par la chaleur d’un été sans pluie. On pourrait être dans un western ou sur une scène de théâtre.
Une dizaine de personnages solidement campés : un maire bonhomme victime de sa gentillesse (Jean-Pierre Darroussin), une agricultrice en colère (Carole Franck), un artisan récemment arrivé (Grégory Gadebois) et Joseph (Karim Leklou, César du meilleur espoir 2015), l’idiot du village qui n’a jamais fait de mal à un chat mais qui met tout le monde mal à l’aise.

Le film décrit un fait divers, un engrenage stupide et fascinant. Sans jamais verser dans le manichéisme. La chronique sociale se double d’un whodunit qui nous tient en haleine.
Et la fin du film donne lieu à de belles questions : « et toi qu’aurais tu fait ? »

La bande-annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.