Nicky Larson et le Parfum de Cupidon ★☆☆☆

Garde du corps intrépide et misogyne, Nicky Larson (Philippe Lacheau) est recruté par le professeur Letellier (Didier Bourdon). Sa mission : récupérer le parfum de Cupidon, une fragrance qui rend irrésistible celui qui s’en parfume. Pour l’aider dans sa tâche, Nicky Larson peut compter sur la complicité de Laura (Elodie Fontan).

Fort du succès que lui ont valu Babysitting et Alibi.com, Philippe Lacheau s’est lancé dans l’adaptation d’un dessin animé emblématique de son enfance.

Sorti en février 2019, reprogrammé ces jours-ci dans les salles UGC à l’occasion de la Semaine de la comédie, le film a dépassé le million d’entrées. Un score plus qu’honorable pour une comédie française mais en demi-teinte par rapport aux succès précédents de Philippe Lacheau (Babysitting a dépassé les deux millions et Alibi.com les trois).

L’intrigue suit Nicky et Laura de Paris à Monaco à la recherche du parfum volé. Elle n’a pas grand sens, comme d’ailleurs souvent dans les films de ce genre. Nicky Larson vaut surtout par ses personnages cartoonesques et par ses gags souvent hilarants.

Nicky Larson manie sans vergogne les codes de l’humour potache façon American Pie, Austin Powers ou Mr Bean. Il faut être cul-serré pour ne pas en rire mais bien indulgent pour y trouver de l’intérêt.

La bande-annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.